Ma recherche
Seerklopedia

Plaques gaz, induction ou vitrocéramique ?

Plaque gaz, induction ou vitrocéramique…chaque type de plaque de cuisson a ses avantages et ses inconvénients.

Sommaire

  1. Gaz, induction ou vitrocéramique ?
  2. Quel usage par type de plaque ?
  3. Comment réduire la consommation de mes plaques gaz, induction ou vitrocéramique ?
  4. Les autres infos utiles

Gaz, induction ou vitrocéramique ?

Voici le résumé des avantages et inconvénients de chaque type de plaque :

  • Plaques gaz : coût faible à l’achat, consomme environ 60€ de gaz par an, chauffe très rapidement, refroidissement rapide, nettoyage très difficile.
  • Plaques vitrocéramique : coût faible à l’achat, consomme environ 100 € d’électricité par an, chauffe rapidement, refroidit très lentement, nettoyage facile.
  • Plaques induction : coût élevé à l’achat, consomme environ 75€ d’électricité par an, chauffe rapidement, refroidit vite, nettoyage facile. Nécessite casseroles et ustensiles adaptés.

Quel usage par type de plaque ?

  • La plaque induction : pour tous usages

Son coût plus élevé à l’achat est compensé par ses économies en électricité, sa facilité de nettoyage, et également sa sécurité liée à un refroidissement plus rapide, notamment si vous avez des enfants en bas âge.

  • La plaque gaz : pour les cuisiniers

La plaque de cuisson au gaz est plébiscitée par les cuisiniers professionnels pour des cuissons rapides et précises.

  • La plaque vitrocéramique : pour les budgets serrés

Son faible coût à l’achat donnera satisfaction aux petits budgets, sous réserve que vous soyez vigilants sur la consommation d’électricité.

Au delà de 3 à 5 ans d’utilisation normale, la plaque vitrocéramique vous coûtera plus cher qu’une induction.

Comment réduire la consommation de mes plaques gaz, induction ou vitrocéramique ?

La consommation des plaques de cuisson représentent en moyenne 10% du besoin annuel d’énergie pour chaque foyer.


Voici quelques astuces pour réduire leur consommation :

  • Coupez vos aliments en morceaux : en plus petits morceaux, leur cuisson sera plus rapide et donc moins énergivore.
  • Couvrez vos récipients : la cuisson sera là aussi plus rapide.
  • Décongelez vos aliments : laissez les quelques heures à température ambiante avant cuisson afin de raccourcir la cuisson.
  • Éteignez votre plaque plus tôt : la plaque vitrocéramique, contrairement à l’induction et au gaz, continue de chauffer plusieurs minutes après arrêt. Vous pouvez donc l’arrêter plus tôt, la cuisson continuera lentement.
  • Utilisez un micro-ondes : lorsque c’est possible, utiliser plutôt un micro-onde, qui consommera jusqu’à 80 fois moins d’énergie qu’une plaque de cuisson.
  • Utilisez une bouilloire : pour porter l’eau de cuisson à ébullition, une bouilloire sera moins énergivore qu’une plaque.

Les autres infos utiles

Pour toute autre information ou conseil sur vos produits, n’hésitez pas à faire une recherche sur notre outil Seerklopedia, l’encyclopédie des consommateurs.

Si vous recherchez tout simplement la meilleure opportunité du moment sur les plaques de cuisson ou tout autre produit, utilisez notre outil Seerkle, le détecteur de bonnes affaires.